logo site

En voila une question qui questionne. Si vous pensez que de facto, l’égalité, c’est le fait d’être égaux, que faire de toutes nos différences ?

Qu’est-ce que la liberté ?

Actualité > Blog | juillet 2007

En voila une question qui questionne. Si vous pensez que de facto, l’égalité, c’est le fait d’être égaux, que faire de toutes nos différences ?

L’Egalité, ce joli concept démocratique qui nous est enseigné dès les petites classes en éducation civique vient rapidement à expirer si on le confronte à notre quotidien.

Les Hommes naissent libres et égaux en droit... comme si le fait de l’écrire et de le gueuler aller le rendre plus vrai.

L’Egalité, qu’elle soit globale ou restreinte, n’existe que dans les phantasques constructs intellectuels des individus qui l’exercent. Entendez par là, qu’il n’y a pas d’égalité de fait.

En effet, si vous vous placé à coté de votre voisin, il y a entre vous une flagrante différence ! Une différence de force physique, d’intellect, de couleur de peau, d’âge, de sexe, d’éducation, de style de vie, notre Histoire...

Peu importe finalement les différences qui nous séparent, nous nous focaliserons toujours - probablement à cause de ce dévastateur concept d’individualité - sur ce qui nous distingue les uns des autres... Mais ce qui nous rends unique, c’est avant tout cette force d’oublier tout ce qui nous lie, tout ce qui nous rends si identique les uns aux autres. Nous appartenons tous a la même espèce, nous sommes tous contraints aux mêmes lois physiques et biologiques "Naitre, manger, dormir, mourir..." ce qui finalement nous sépare ne représente à l’échelle de l’univers qu’une si petite variation qu’elle en est totalement négligeable.

Est-ce là ce que le concept d’Egalité sous-entend ?

Etrangement, même s’il semble que c’en soit une composante non négligeable, s’arreter là serait à mon sens une erreur. En effet, l’Egalité est probablemen un de ces constructs qui ne prend sens qu’une fois émi. Comme la liberté ou l’honneur, l’égalité n’a de sens que dans la pensé d’une différence et ne peux s’appliqué que dans le cadre d’une discrimination.

D’autre part, penser l’autre comme son égal - donc l’égalité appliqué à la différence - c’est offrir un sens métaphysique à l’idée même qu’il existe une égalité qui transcende la réalité.

Les implications du concept d’Egalité

Si on étend un peu le concept de l’égalité entre les gens, et qu’on fait deux pas mentaux en arrière pour regarde un peu ce que ça donne, on s’apperçoit qu’on tends à créer une sorte de maillage entre les individus... je m’explique un peu plus visuellement : Si chaque personne tends un fil d’égalité vers chacun de ses voisins, il devient une maille, dans un tissus égalitaire, et est désormais aussi important que son voisin.

Ce tissu serait finalement ce que j’appelle l’Humanité... un construct totalement abstrait où chacun est égale (pas équivalent) à l’autre et où chacun à son importance pour l’équilibre totale de la structure.


Se Syndiquer
Contact / Propulsé par SPIP / Squelette par læi